Conclusion

 

Conclusion

 

 

       Le pétrole et les idées s'épuisant, nous voici arrivés au terme de notre réflexion.

      La formation millénaire de cet hydrocarbure nous montre déjà que ce produit est précieux. En effet, des conditions particulières sont nécessaires pour permettre aux sédiments de devenir des hydrocarbures. De même, il existe des pétroles de nature différente selon leur provenance géographique essentiellement, ce qui complique leur exploitation. On adapte alors leurs propriétés à leur utilisation. Puis, nous avons observé qu'il a rythmé notre histoire, aussi bien sur le plan économique que sur le plan politique. La révolution industrielle et les nombreuses guerres montrent par ailleurs que l'homme en a un peu abusé. Les dérivés pétroliers sont partout autour de nous, les plus connus sont les biens sur les matières plastiques, mais on trouve aussi du pétrole dans des secteurs insoupçonnés comme l’agroalimentaire, la cosmétique et l'industrie pharmaceutique. On utilise cependant le pétrole en majeure partie pour l’énergie qu’il fournit en tant que carburant. Cette utilisation importante qui n’a cessé de croitre au cours du XX ème siècle, a épuisé les réserves à tel point qu’on envisage une pénurie dans 40 ans. L’abus de ce produit nous alerte sur de nombreux sujets. Tout d' abord le pétrole pollue l’environnement directement par le biais des marées noires mais aussi indirectement par sa combustion, qui produit des gaz à effet de serre. Les dérivés pétroliers sont aussi nocifs à diverses échelles, ils encombrent la flore et empoisonnent la faune .Pour l’homme la présence de dérivés pétroliers dans les cosmétiques par exemple, semble causer des maladies graves. Les guerres et les hausses du prix du pétrole ne sont pas non plus sans conséquences pour la population qu’elle appartienne aux pays producteurs ou aux pays importateurs de pétrole.

      Le pétrole a donc apporté beaucoup d’avantages à notre société, cependant il a aussi des limites c' est pourquoi il ne faut ni trop vanter ses mérites ni le diaboliser. L'homme devrait plutôt se remettre en cause et envisager des solutions d’avenir.

      Parmi les pistes de réflexion, pourquoi ne pas envisager l’utilisation du pétrole pour produire les dérivés indispensables et peu polluants, tout introduisant peu à peu d’autres sources d’énergie propres et durables.

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×