pollutions directement liées au pétrole.

 

1-Pollution directement liée au pétrole:


La pollution directe est causée par des rejets directs de pétrole dans la nature soit par des marées noires, ou par des écoulements naturels.


a) Les marées noires :

Une marée noire est une catastrophe écologique et industrielle, qui consiste au déversement dans un milieu marin de produits pétroliers, suite à un accident : cargo transportant du pétrole, installation de forage en mer ou encore rejet volontaire de dérivés pétroliers par un navire. Ce rejet est appelé à tort « dégazage* »; en effet, on devrait parler de déballastage*.

 

       Images caractéristiques de la marée noire causée

              par l' Amoco Cadiz, 1978, Bretagne

               (source:www.marées-noires.com)



Idem


La pollution maritime est souvent caractérisée par l'exemple des marées noires car elles sont particulièrement visibles et ont des effets dramatiques immédiats très médiatisés. On se souvient encore du naufrage de l'Erika sur les côtes françaises en 1999 qui a libéré 20000 tonnes de fuel dans le golfe de Gascogne. Plus récemment le naufrage du Prestige en 2002 a aussi causé une marée noire sur les côtes espagnoles.


Naufrage de l' Erika,1999,France (source:www.marées-noires.com)

 

       Mais on oublie souvent que la pollution maritime peut être causée en amont par des rejets (accidentels ou chroniques) d’hydrocarbures dans les fleuves et rivières par des industries ou des particuliers.


Irisation caractéristique causées par le rejet

d' hydrocarbures dans un ruisseau

(sources:www.marées-noires.com)

 

       Une marée noire affecte le milieu, le peuplement ainsi que l’activité économique. L’impact causé dépend néanmoins de plusieurs facteurs: la quantité de produit déversé, la nature de celui-ci et le lieu où il se déverse…

       Plus le produit pétrolier est léger plus il s'évapore facilement, le milieu marin est alors moins affecté. Si le produit brule, la quantité dans l'océan diminue également mais cela entraine une pollution atmosphérique. L'époque de l'année où a lieu le naufrage est aussi importante car les vents, les courants, l'aspect de la côte influencent la dispersion de la nappe de pétrole. Évidement si un même endroit subit plusieurs fois une marée noire il sera d' autant plus affecté et fragile.

       Comme on le sait le pétrole est composé d' hydrocarbures qui sont en majorité insolubles dans l' eau et plus légers qu'elle. Une fois déversé celui-ci s' étale à la surface de l'eau,si la mer est calme, et forme un film huileux d' un dixième de millimètre à un millimètre d' épaisseur . Cette nappe soumise aux vents et aux courants se divise alors en gouttelettes qui elles mêmes sont progressivement dégradées par divers processus physiques et chimiques comme : l'évaporation*, l'émulsification*, dissolution*,oxydation*, sédimentation*. Lorsque le produit est assez divisé la biodégradation* commence : des micro organismes (bactéries,algues) dégradent le pétrole. En fait ils se servent du carbone présent dans les hydrocarbures pour se développer.

 

Devenir du pétrole dans l' eau (source:www.marée-noires.com)



       Ces gouttelettes vont venir se déposer sur les côtes ce qui va affecter la faune et la flore. En mer les nappes et les gouttelettes affectent les animaux qui remontent à la surface pour respirer, les oiseaux qui plongent dans l'eau, les algues, et les micro organismes vivants à la surface comme le plancton. Tous les équipements de pêche et aquacoles sont également touchés.

      Les oiseaux et les mammifères sont souvent englués dans ces nappes, leur pelage est  souillé et en voulant se nettoyer ils ingèrent du pétrole. Ils meurent alors souvent d' étouffement , de faim car ils ne peuvent plus se déplacer pour se nourrir,d' empoisonnement... Comme ces animaux sont morts la chaîne alimentaire est coupée, d'autres animaux n' ont plus de nourriture et peuvent mourir. C'est un cycle infernal si la faune ne se rétablit pas rapidement .

Épithélium* branchial d' un poisson témoin et un poisson intoxiqué ( source:www.marées-noires.com)


       Les hydrocarbures s'accumulent dans les branchies par exemple et provoquent leur dégénérescence.

      La flore est aussi victime de ces déchets pétroliers les milieux les plus sensibles sont les marais, les vasières, les mangroves et les récifs coralliens où la végétation est elle aussi étouffée ou tuée par la toxicité des rejets. De plus ces végétations accueillent de nombreuses espèces comme des crustacés qui suite à la mort de leur milieu ne survivent pas non plus. Certaines roches permettent l'infiltration du pétrole qui peut alors polluer les eaux souterraines. Le nettoyage des côtes peut aussi détériorer le milieu.

Pollution d' un marais (source:www.marées-noires.com)


      Les activités économiques sont aussi perturbées par les marées noires: en effet les poissons, les huître prennent un goût de pétrole et ne sont plus commercialisables. Les opérations de nettoyage et de réintroduction de faune et de flore sont coûteuses. Les activités touristiques sont réduites car les plages sont souillées.

Opération de sauvetage d' un oiseau englué.(source:www.wwf.fr)


b. Rejets naturels d'hydrocarbures dans la nature.

      Les marées noires sont toujours perçues comme une catastrophe souillant un milieu vierge d'hydrocarbures. Cependant, il existe des suintements naturels de pétrole. On observe ce phénomène autour de diverses zones de mers côtières au niveau de bassins sédimentaires érodés ou de failles entre des blocs de la croûte terrestre. C'est le cas sur les côtes de l'Alaska, de la Californie, du golfe du Mexique, de la mer Rouge... Il existe aussi à l'intérieur des terres, des affleurements de sables bitumeux à partir desquels des hydrocarbures sont entraînés dans le réseau fluvial. Des scientifiques ont néanmoins observés que dans ces milieux, la vie n'était pas totalement détruite ce qui laisse un espoir pour les espèces marines touchées par les marées noires.

23 votes. Moyenne 4.00 sur 5.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site