synthèse personnelle : François

Élève: CHAZOT François                                                                                                                                                        

Classe: 1ère S 2  

Groupe : Bousseyroux Alice 

Session: 2008-2009                                                                                                                                                                                            Germane Audrey

Laterrade Mickaël 

  

 

Synthèse personnelle

 

Thème : L’homme et la nature

Sujet: Le pétrole or noir ou ordure ?

 

      Le dossier que vous avez pu lire est le travail d'un groupe sans aucune autre distinction. En effet, quand nous avons appris l'existence des T.P.E. au début de l'année scolaire nous avons tout d'abord constitué un groupe de travail comprenant Audrey, Alice, Mickaël et moi. Notre première décision a été de prendre connaissance des grands thèmes qui nous étaient proposés. Nous nous sommes alors heurtés a une difficulté : le choix du sujet.


      Nous avons discuté entre nous, débattu, arbitré jusqu'à tomber d'accord sur un point : on étudiera une source d'énergie. On a alors évoquer les différentes ressources qui nous permettent de produire de l'énergie et nous avons choisi le pétrole. Sujet bateau peut-on dire! Certes le pétrole est une énergie fossile qui rythme notre quotidien mais sait-on réellement comment ce produit a permis l'augmentation de notre niveau de vie et à quel point il est utilisé dans notre industrie? Voici un argument que nous voulions développer parallèlement aux problèmes écologiques causés par cet hydrocarbure. C'est alors que Alice nous sortit une phrase: « le pétrole or noir ou ordure? », inutile de dire que cette question fit l'unanimité: elle est devenue le titre de notre T.P.E. . Cependant il nous fallait l'expliciter pour fabriquer une problématique. Grâce à l'aide de nos professeurs nous sommes arrivés au résultat suivant : « Le pétrole et son utilisation est il un progrès ou un danger pour l' humanité et l' environnement ? ». Cela nous pris 2 séances.

       Suite au choix de notre sujet nous avons élaboré un plan qui traitait d'abord de la formation et de la composition du pétrole, puis de son rôle dans le progrès de notre société incluant son utilisation aujourd'hui, et enfin une dernière partie parlant des problèmes aussi bien environnementaux que sociaux ou médicaux que pose le pétrole. L'élaboration de ce plan nous pris à peu près 2 séances.

       Maintenant, il ne nous restait plus qu'à commencer nos recherches. Pour plus d'efficacité nous nous sommes partagés le plan selon nos goûts. Audrey et Alice ont pris la partie ordure, Mickaël la partie composition et formation et moi la partie or noir. J'ai préféré prendre ce morceau du T.P.E. car il traitait entre autres de l'histoire du pétrole, de l'économie et aussi de la politique pétrolière, sujets qui m'intéressent particulièrement. Notre premier choix fut qu'à l'aide des recherches effectuées nous élaborions des sous-parties de manière à préciser nos arguments et le contenu de notre T.P.E. .

      Une fois notre plan détaillé finalisé, chacun a pu se lancer dans les recherches. Nous sommes allés plusieurs fois au C.D.I. mais aussi à la bibliothèque. Pour ma part j'ai surtout consulté les magazines d'histoire, les encyclopédies, les « que sais-je? » mais aussi internet. En effet nous avons tous essayé ,autant que nous pouvions, de diversifier nos sources. Ces recherches se passaient la plupart du temps pendant les séances de T.P.E. . Nous avons même rendu visite à Monsieur Bertrand Joly directeur de l'entrepôt pétrolier Total de Corrèze pour aller voir de plus près une entreprise qui touche au pétrole. Inutile de vous dire que le choix des entreprises ayant un rapport de près ou de loin avec l'industrie pétrolière était réduit à Brive, cependant cette rencontre a été des plus instructives pour le groupe et nous a permis d'avancer dans nos recherches. Au fur et à mesure que notre dossier prenait forme, nous avons pu constater que l'utilisation du pétrole dans notre vie quotidienne était si étendue que faire une liste exhaustive devenait difficilement réalisable nous avons donc décidé de citer les produits les plus courants dans notre vie comme les plastiques mais de parler aussi des objets ou crèmes où la présence de pétrole est surprenante, comme les cosmétiques. Mi-décembre nous avons décidé que nos recherches étaient assez avancées pour passer à la rédaction.

       Pour rédiger, nous nous sommes revus pendant les vacances de manière à faire l'introduction et la partie formation en groupe. Mais nous nous sommes aperçus que la rédaction en groupe était longue et fastidieuse. Chacun s'est donc vu rédiger sa partie. Une fois cette étape terminée nous avons tout mis en commun de manière à harmoniser nos parties. En outre, parallèlement à la rédaction, nous nous sommes posés la question de la création d'un site internet pour faire partager notre travail et pour rendre notre T.P.E. plus interactif. Aussitôt dit, aussitôt fait! Nous voici avec un site! Que nous avons complété au fur et à mesure. Aussi nous nous sommes demandés quelles expériences nous pouvions réaliser pour illustrer le raffinage du pétrole. Là, nous sommes tombés sur un os. Pour une fois internet ne nous a pas éclairé. Mais, lorsque nous avons ouvert notre livre de physique nous avons remarqué une distillation fractionnée de deux hydrocarbures, méthode qui se rapproche de la distillation du pétrole. Ni une, ni deux, nous nous sommes précipités au labo de physique-chimie où nous avons programmé l'expérience. Le vendredi suivant je suis venu avec mon matériel vidéo et nous avons filmé la distillation. Je l'ai ensuite montée chez moi, vous pouvez d'ailleurs la voir sur notre site.


       Tous cela montre notre cheminement aussi bien collectif que personnel dans notre T.P.E. Il n'y a eu ni feignants ni égoïstes ni égocentriques, il n'y a eu que du collectif qui s'appuie bien sûr sur le travail personnel de chacun. C'est d'ailleurs un des points forts des T.P.E. : nous faire travailler en groupe, nous pouvons d'ores et déjà dire que cet objectif est atteint. De plus cette méthode de travail ne pourra qu'être bénéfique pour nos futures études supérieures. Ce T.P.E nous a aussi appris à aller chercher les informations au prés d'entreprises, dans les livres, sur internet. Nous avons aussi pu voir comment on construit une bibliographie comment on répertorie des sources etc... De plus nous avons beaucoup appris sur le pétrole et les hydrocarbures, ces derniers ont d'ailleurs un lien avec notre programme de chimie de cette année et l'histoire du pétrole (et donc de la révolution industrielle) recoupe directement notre programme d'histoire. La seule grande difficulté que nous avons pu rencontrer et le fait que nous avions beaucoup d'informations disparates qu'il a fallu hiérarchiser et organiser. De plus, la réalisation de notre site a été assez périlleuse. Enfin, il aurait été intéressant d'étudier « l'après pétrole », mais cette partie (superflue dans notre dossier) n'aurait pas aidé à répondre à la problématique. Cependant cela peut très bien être le sujet d'un autre T.P.E. car « l'après pétrole » n'est-il pas un des grands défis du XXIème siècle?

 

 

16 votes. Moyenne 3.63 sur 5.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site